mode_edit

Au dodo !


Eveil des consciencesPublié le 30/11/2021



Vous priver de sommeil est une mauvaise idée. Bien sûr, cela vous donnera quelques heures de plus dans l’immédiat, mais vous les paierez au centuple. Votre créativité en souffrira, de même que votre moral et votre attitude.  Vous pouvez passer une nuit blanche de temps à autre si vous en comprenez bien les conséquences, mais n’en faites pas une habitude, car les coûts commenceront à se montrer et se traduisent ainsi :

L’entêtement. Lorsqu’on est vraiment fatigué, il devient plus facile de suivre n’importe quelle ornière que de s’interroger sur le meilleur chemin à prendre. La ligne d’arrivée est un mirage, et on finit par errer dans le désert pendant des heures.

La perte de créativité. La créativité est l’une des premières capacités à disparaitre avec le manque de sommeil. Les gens 10 fois plus efficace que les autres ne travaillent pas 10 fois plus; ils utilisent plutôt leur créativité pour trouver des solutions qui demandent 10 fois moins de travail […]

La perte d’entrain. Lorsque le cerveau n’est pas à pleine capacité, il a tendance à se replier sur les taches les moins exigeantes. […]  Quand on manque de sommeil, on n’a pas le courage de s’attaquer aux gros problèmes.

L’irritabilité. La patience et la tolérance ne font pas bon ménage avec la privation de sommeil. Quand quelqu’un se comporte comme un imbécile, il y a fort à parier qu’il n’a pas assez dormi.

Ce ne sont là que quelques-uns des coûts du manqué de sommeil. Pourtant certaines personnes en tirent une sorte de fierté masochiste et vont jusqu’à se vanter d’être épuisées. Ne vous laissez pas impressionner. Elles en payeront  le prix tôt ou tard.

 

Extrait du livre REUSSIR AUTREMENT de JASON FRIED & DAVID HEINEMEIER HANSSON


Partagez ce article



Aucun Commentaire

Commentez cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée

person
email
message